Les retraités ne vous disent pas merci !

Le président de la République vient d’annoncer qu’il se refusait à toute réforme des droits de succession en déclarant « On a demandé des efforts aux retraités mais maintenant arrêtez de les emmerder! ». Non, monsieur le président, l’immense majorité des retraités n’est pas concernée par cette question, ils n’ont que bien peu à transmettre. Comme le note le Conseil des prélèvements obligatoires, 85 à 90 % des transmissions entre parents et enfants sont totalement exonérées de droits de succession. La question des droits de succession intéresse, au premier chef, les familles les plus riches, ceux qui vivent, non de leur pension de retraite, mais de revenus mobiliers.

Mais les retraités vous les avez déjà ponctionnés en augmentant la CSG en janvier dernier, en décrétant une « année blanche » sans revalorisation des pensions pour 2018 malgré la remontée de l’inflation.

Et vous allez continuer à les ponctionner en ne revalorisant les pensions que de 0,3 % en 2019 et 2020 alors que l’inflation repart.

Au total sur les trois années 2018, 2019 et 2020 le pouvoir d’achat des retraités aura reculé de plus de 5 %, soit l’équivalent d’un demi-mois de pension.

 

Alors, pour vous répondre, les retraités manifesteront les 18 octobre prochain.

 

Tract 3 et 18 octobre